Projet pédagogique

Projet pédagogique 2016, version du 21 février 2017

Introduction

Sous la responsabilité d’une fondation à but non lucratif reconnue d’utilité publique, L’ARC, une autre école (ci-après L’ARC) au bénéfice d’un contrat de prestation avec le Département de l’Instruction Publique (DIP) est un établissement privé entièrement subventionné par l’Etat de Genève. Depuis 1987, elle offre des prestations d’enseignement spécialisé pour des élèves de la 3P à la 8P orientés dans cet établissement par la direction de l’Office Médico-Pédagogique (OMP). Dans un contexte scolaire en constante évolution, le Conseil de Fondation de L’ARC définit l’orientation stratégique et apporte son appui à la direction de l’école. L’ARC est depuis novembre 2016 accréditée par la direction de L’Office de l’Enfance et de la Jeunesse (OEJ) et conjointement, certifiée par un label qualité QSC (Quality School Certificate) délivré par un organisme de certification, ProCert.

Alternative reconnue à une orientation d’un-e élève dans une structure spécialisée publique, L’ARC s’inscrit volontairement dans un processus de collaboration avec ces structures, avec celles de l’Enseignement Obligatoire (établissements primaires et du secondaire I spécialisés ou ordinaires), différents services du DIP (OEJ, OMP, SSEJ, l’UNIGE …) et plus largement avec différents services de l’Etat (SPMi, HG …).

Membre de l’Association Genevoise des Organismes d’Education, d’Enseignement et de Réinsertion (AGOEER), L’ARC prend part aux débats publics et inscrit sa mission dans les choix politiques du Département de l’Instruction Publique tel que le concept général d’école inclusive pour adapter son projet sans pour autant se départir de ses compétences et de ses spécificités qui lui confèrent une place unique dans le Canton.

1. Vision

Chaque enfant est capable d’évoluer et d’apprendre si son rythme et ses compétences sont reconnues, respectées et prises en compte dans le cadre scolaire. L’enfant a besoin d’être valorisé, encouragé et félicité pour l’emmener vers le chemin de l’autonomie : grandir, apprendre, se développer et se socialiser. L’ARC affirme sa volonté d’appréhender la situation de l’élève en tenant compte de la globalité des facteurs qui interagissent au travers de l’approche systémique.

L’approche systémique est un cadre théorique qui permet de faire une lecture des difficultés d’un enfant sous l’angle des interactions qu’il entretient avec les différents systèmes auxquels il appartient (le groupe-classe, la famille, la fratrie, le club de loisir et autres).

1.1 Mission

Au sens de l’art.10 de la Loi sur L’instruction Publique (LIP), L’ARC, en tant qu’établissement accrédité, dispense des prestations de pédagogie spécialisée pour des élèves à besoins éducatifs particuliers.

Afin de satisfaire à sa mission, pour chacun des élèves, elle s’emploie à :

  • Construire et renforcer l’estime de soi;
  • Favoriser le développement de l’autonomie, le sentiment de compétences ;
  • Permettre une scolarité sereine en développant la curiosité, la motivation et la qualité des relations sociales;
  • Permettre l’acceptation des différences et développer ses compétences dans une perspective de la construction d’un futur meilleur et d’une plus grande autonomie ;
  • En collaboration avec les parents, construire un projet scolaire adapté et l’accompagner le plus loin possible dans la meilleure structure du secondaire I en accord avec la direction de l’OMP;
  • Construire un climat de confiance entre l’école, l’élève et sa famille;
  • Permettre la reconnaissance de l’existence des autres, le respect des autres camarades dans leurs différences et leurs fragilités;
  • Favoriser le travail personnel au service de son métier d’élèves avec les prérequis indispensables dans les sphères émotionnelles, relationnelles et cognitives;
  • Devenir un citoyen respectueux du monde et de l’environnement qui l’entoure.

1.2 Valeurs

Le bien-être de l’élève est au centre des préoccupations des professionnels de l’école.

La charte du bien vivre ensemble de l’école s’attache à définir les valeurs essentielles au service de sa mission dans laquelle tous les professionnels – et tous les élèves – s’engagent :

  • Respect : prendre en compte les besoins, les compétences et les fragilités de l’enfant;
  • Communication : organiser l’échange d’information nécessaire, activer les réseaux des acteurs concernés par la scolarité de l’enfant;
  • Sécurité : offrir une écoute attentive qui favorise la solidarité et permet la construction d’un climat de confiance;
  • Travail scolaire : ambitionner de la réussite pour les élèves et favoriser la créativité au service des apprentissages continus;
  • Entraide : développer la capacité à aider l’autre et l’accompagner dans ses difficultés.

2. L’ARC, pour quels élèves ?

Au sens de l’art.15 alinéa 2 du règlement sur l’intégration des enfants et des jeunes à besoins éducatifs particuliers (RIJBEB), les élèves de L’ARC ont le droit de bénéficier de mesures de pédagogie spécialisée car leur maintien ou leur admission dans un établissement de l’enseignement régulier n’est pas ou plus possible en raison de leurs besoins spécifiques.

2.1 Définition de la population

Les élèves admis à L’ARC sont au bénéfice de mesures individuelles renforcées de pédagogie spécialisée adaptées à leurs besoins et qui respectent leur rythme. Rencontrant des difficultés scolaires, relationnelles et/ou sociales, ils proviennent soit d’une structure de l’enseignement régulier (public ou privé) soit d’une structure de l’enseignement spécialisé (public ou privé).

L’organisation de L’ARC propose aux élèves de pratiquer leur métier d’élève dans une classe d’âge correspondant aux degrés Harmos, d’une dizaine d’enfants dans une structure pouvant accueillir jusqu’à 70 élèves et encadrés par une équipe pluridisciplinaire de professionnels qui interviennent en classe ou lors de prises en charge plus individualisées hors de la classe.

2.2 Admission

En collaboration avec l’Office Médico-Pédagogique (OMP), l’admission à L’ARC résulte d’une procédure de demande de conseil initiée par les parents et/ou l’établissement scolaire de l’enfant, validée par la Directrice de l’Enseignement Spécialisé et de l’Intégration (DESI) en charge du flux des élèves pour cet établissement.

L’accueil d’un élève se fait en plusieurs étapes :

  • Des entretiens initiaux, appelés anamnèses, dont l’objectif est de faire connaissance avec l’histoire de l’enfant telle qu’elle est racontée par les parents ou les représentants légaux en complément aux documents transmis par l’OMP.
  • L’élève est accueilli pendant une semaine préparatoire afin de pouvoir faire sa connaissance. Elle permet à l’équipe pluridisciplinaire de se faire une première idée à propos de la place de l’enfant dans un groupe-classe d’une dizaine d’élèves, sa manière d’entrer en relation et ses acquisitions scolaires.
  • Cette semaine préparatoire ainsi que les entretiens initiaux permettent également à l’enfant et à sa famille de découvrir la structure, d’initier la construction d’un lien avec certains professionnels permettant une intégration plus sereine.
  • Différents outils d’évaluation peuvent être utilisés durant cette semaine tels que WISC IV par les psychopédagogues. L’utilisation des tests n’est pas un but en soi mais un moyen, un outil servant à identifier les fragilités, les lacunes d’un enfant que ce soit sur le plan intellectuel, instrumental ou affectif. Cela permet de l’accompagner d’une façon adaptée en mettant en place des mesures de remédiation scolaire personnalisée par les différents intervenants de l’école dès son admission.
  • Les élèves sont intégrés aux degrés des classes de L’ARC en fonction de leur âge, de leurs compétences et/ou de leur cursus scolaire précédent.

Dans certaines situations, les indications tirées de la semaine préparatoire peuvent montrer que l’infrastructure de l’école n’est pas en adéquation avec les besoins de l’enfant. Le cas échéant, les informations recueillies pendant la semaine préparatoire aident à la réorientation de l’enfant par l’OMP.

3. Choix pédagogiques

Les choix pédagogiques de L’ARC s’inspirent de méthodes issues de pédagogies actives et sont dictés par sa volonté de permettre à l’enfant de viser l’atteinte des objectifs éducatifs individuels de son projet de pédagogie spécialisée.

3.1 Approches pédagogiques variées

Pour tendre vers les objectifs du Plan d’Etudes Romand (PER), L’ARC recourt aux principes des pédagogies actives :

  • l’apprentissage par la découverte qui représente à la fois un moyen (comprendre la notion découverte) et un objectif (apprendre à découvrir) est privilégié;
  • l’élève est acteur de son apprentissage;
  • l’essai, le tâtonnement et l’erreur sont essentiels dans les apprentissages qui sont co-construits avec un accompagnement des professionnels;
  • la différenciation pédagogique et les mesures de soutien et de remédiation prennent en compte les compétences et les fragilités des élèves;
  • le choix d’un matériel épuré et adapté, la manipulation sont favorisés;
  • l’équilibre des horaires est pensé pour aider les élèves à maintenir leur attention;
  • le rythme des élèves est respecté tout en les confrontant à des apprentissages situés dans leur zone proximale de développement;
  • la motivation des élèves est recherchée au travers de différentes modalités d’apprentissage visuelle, auditive et kinesthésique proposées;
  • les apprentissages dans des contextes plus proches de la vie quotidienne (transversalité) sont privilégiés;
  • des modalités d’apprentissages variées – notamment des séquences de travail décloisonnées – sont proposées et renforcées par des intervenants extérieurs, des sorties sportives ou culturelles.

L’ensemble de ces mesures a pour but de favoriser l’acquisition ou la réappropriation des outils nécessaires à la construction de son savoir pour favoriser sa confiance en soi et son cheminement vers l’autonomie.

Donnés en lien étroit avec les activités menées en classe, les devoirs ne sont pas un temps d’enseignement supplémentaire pris en charge par les parents à domicile. Les devoirs sont différenciés car ils tiennent compte du niveau de progression de l’élève et de leurs besoins spécifiques. Ils peuvent comporter des exercices d’entrainement ou de mémorisation que l’élève peut réaliser de manière autonome.

3.2 Evaluation

L’évaluation est avant tout au service de la remédiation. Ce dispositif d’aide et de soutien permet à l’équipe pédago-thérapeutique de proposer de nouvelles activités d’apprentissage aux élèves afin de permettre de combler les lacunes identifiées lors des évaluations formatives ou certificatives.

3.2.1. Evaluation de l’équipe et de l’école

  • L’ARC est dotée d’un outil QSC qui est un référentiel élaboré spécifiquement en vue de la mise en place d’un système de gestion-qualité.
  • Les supervisions régulières sont des outils qui permettent d’assurer la cohérence avec la mission pédagogique dans les objectifs fixés.
  • Les entretiens d’évaluation et de développement menés par la Direction permettent de valoriser les bonnes pratiques et de fixer les objectifs d’amélioration de chaque collaborateur.

3.2.2. Evaluation des élèves 

L’ARC développe des outils d’évaluation qui se réfèrent à un système d’appréciation en lieu et place des notes. Au même titre que les choix pédagogiques, l’évaluation est différenciée et accompagnée selon le niveau d’acquisition des élèves et des apprentissages travaillés durant une période donnée. Les buts de ce système sont de :

  • permettre aux professionnels de connaître le « niveau » de l’élève et le degré d’atteinte des objectifs travaillés;
  • s’assurer de la maitrise de l’objectif visé;
  • définir et organiser les besoins et les remédiations ;
  • servir le projet d’orientation.

3.2.3 Projet individualisé de l’élève

Des objectif individualisés sont réunis dans un document qui suit l’élève durant sa scolarité à L’ARC. Il est élaboré par les professionnels de l’école en concertation avec les représentants légaux, les partenaires et les experts concernés.

Ce projet prend en compte l’environnement et le parcours de l’élève, les compétences acquises et celles qui restent à acquérir en fonction des attentes fondamentales du PER jusqu’à son admission à L’ARC et les informations nécessaires recueillies par les professionnels de L’ARC durant la semaine de préparation pour répondre au mieux aux besoins de l’élève. Il est également un outil indispensable pour anticiper l’accompagnement des moments de transition de la suite de sa scolarité dans un souci de continuité et de cohérence.

3.2.4. Intégration

En fonction des besoins du projet de l’élève, une intégration est organisée de manière partielle et progressive en partenariat avec les écoles du canton de Genève.

Passerelle entre deux structures différentes, des projets d’intégration peuvent aussi s’organiser pour l’accueil d’élèves extérieurs à L’ARC.

4. Organisation et vie de l’école

4.1 Equipe pluridisciplinaire

Hautement qualifié, le personnel de L’ARC en charge des élèves possède les compétences professionnelles dans le domaine de la pédagogie spécialisée.

L’organisation de l’établissement est composée de plusieurs compétences métiers complémentaires qui collaborent étroitement au service de la mission.

  • Equipe de direction : responsable et garant de la cohérence du projet de l’école, la direction assure et est responsable de la gestion globale et complète de L’ARC ainsi que de son bon fonctionnement. Elle propose au Conseil de Fondation tous les éléments concernant son évolution et son développement lui permettant de décider les orientations stratégiques souhaitées pour l’établissement.
  • Equipe administrative : composée de la secrétaire et de la comptable, l’administration de L’ARC veille au bon fonctionnement de l’école dans toutes les dimensions administratives et comptables. Pour ce faire, elle assure la transmission de l’information nécessaire et sert d’interface avec tous les partenaires de l’école.
  • Equipe pédago-thérapeutique
  • L’enseignant spécialisé, titulaire de classe, offre un enseignement adapté à chaque élève et contribue à la formation générale des élèves. Il initie des activités pédagogiques, réunit les meilleures conditions d’enseignement et d’encadrement des élèves dont il a la charge. Il favorise la création des liens entre élèves et s’assure de la cohésion du groupe
  • Le psychopédagogue offre des espaces de travail personnel et individualisé en collaboration avec le reste de l’équipe et apporte des stratégies cognitives/métacognitives au bénéfice des apprentissages scolaires. Il propose des activités complémentaires et variées à celles de l’enseignant spécialisé pour permettre aux élèves une meilleure compréhension de son métier d’élève. Il offre un espace de parole à l’élève pour son meilleur confort en classe.
  • Le logopédiste offre en fonction des besoins mis en évidence par son bilan, des prises en charge individuelle, en groupe ou en classe des élèves dans les domaines de la communication et du langage oral et/ou écrit ainsi que dans le domaine logico-mathématique. Les besoins logopédiques sont régulièrement réévalués afin d’adapter les prises en charge. De manière générale, c’est le même logopédiste qui suit l’enfant tout au long de sa scolarité à l’ARC.
  • L’éducateur offre des actions de prévention ou de réparation des comportements à risque qui contribuent à la lutte contre l’échec scolaire. Il promeut les valeurs de l’établissement en terme de savoir vivre en collectivité auprès des élèves. Il fait vivre le respect des valeurs et l’esprit de l’école au sein de l’équipe des accompagnants durant les repas ainsi qu’auprès des chauffeurs dans leur mission respective.

4.2 Vie de l’école

A travers différentes actions, L’ARC valorise certains apports éducatifs pour développer une attitude d’ouverture aux autres, une responsabilité citoyenne et un épanouissement de l’élève dans la société actuelle.

L’école propose :

  • un camp annuel avec toutes les classes;
  • une thématique annuelle commune à tous les élèves et professionnels autour de laquelle différents projets sont mis en place;
  • un conseil du bien vivre ensemble pour favoriser l’exercice de la démocratie;
  • des manifestations festives.

L’ARC promeut la santé en milieu scolaire en agissant sur la prévention et en offrant des activités sportives variées durant les temps classe, la récréation, des initiations sportives et une journée sportive.

L’élaboration de la grille horaire respecte les choix pédagogiques et favorise l’atteinte des objectifs du PER. La semaine se déroule sur quatre jours : le lundi, le mardi, le jeudi et le vendredi selon les horaires suivants :

Matin : 8h30-12h15, récréation 10h15-10h45

Repas du midi : 12h15-13h30

Après-midi : 13h30-15h30

Le partage du repas participe du projet éducatif de l’école. L’encadrement est assuré par des collaborateurs engagés spécifiquement pour cette tâche. Les repas équilibrés, adaptés au régime spécifique des élèves sont préparés par un traiteur professionnel.

Située au numéro 100 du chemin de la Mousse, sur la commune de Thônex, le site unique de L’ARC nécessite pour la majorité des élèves, une prise en charge par des transports collectifs organisés par l’école. Ils sont placés sous la responsabilité d’une entreprise privée accréditée. Le coût du transport est assumé par le Secrétariat à la Pédagogie Spécialisée (SPS) qui octroie la prestation à chaque élève de manière individuelle. Dès que l’autonomie de l’élève le permet et en accord avec les parents, les transports publics sont favorisés.

5. Collaboration

L’utilisation de notre approche systémique nous conduit à privilégier des relations famille-école de confiance.

5.1. Famille

La collaboration prend diverses formes, rencontres régulières pour échanger sur la progression partager et régler des situations ponctuellement difficiles. Elle permet aussi de construire le projet de l’élève, ensemble, dès l’initiation du processus d’admission. Généralement les entretiens sont tripartites (parents, élèves, professionnels de L’ARC)

Divers moyens ou supports de communication  sont mis en place : un cahier de communication famille/école hebdomadaire régulier, des bulletins scolaires réguliers, un mémento, un site Internet ou encore des manifestations festives.

Afin de faciliter l’accompagnement de certaines familles, L’ARC coopère avec l’association, L‘ARC-Solidaire. La mission de cette association est de favoriser la collaboration entre famille et école dans le but d’améliorer le climat scolaire, qui est un facteur propice aux apprentissages et au bien-être des élèves. De manière complémentaire au travail mené par L’ARC, les actions de soutien que peut apporter l’association à certains parents tendent à favoriser l’égalité des chances de réussite de tous les élèves de l’école L’ARC. Ses objectifs participent pleinement à la réalisation de la mission de L’ARC ; ils sont de l’ordre :

  • De l’aide et du soutien socio-économique en accompagnant les familles dans les démarches administratives dans le but d’obtenir une aide sociale ou financière, si nécessaire, pendant la scolarisation de leur(s) enfant(s) à L’ARC ;
  • De l’aide et de conseils de dynamique familiale;
  • De l’aide et du soutien à l’intégration culturelle;
  • De l’aide et du soutien à la prise en charge éducative des élèves de L’ARC, une autre école de manière à permettre aux parents de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale.

5.2. Réseau

L’ARC attache une attention particulière à la mise en place d’une collaboration en réseau avec les différents professionnels qui entourent l’enfant.

Selon les besoins, les échanges en réseau avec les différents professionnels (directions d’établissements spécialisés ou ordinaires, médecins, thérapeutes de l’OMP ou privés, éducateurs, intervenant pour l’enfance, assistants sociaux …) permettent une prise en charge cohérente et complémentaire de l’élève entre les différents intervenants. La multiplicité des regards permet d’affiner la connaissance de l’enfant afin d’ajuster, de coordonner les mesures de soutien qui lui sont apportées ou pour favoriser les échanges lors d’une intégration ou encore d’un changement de structure scolaire.

5.3 Colloques

Le travail coopératif entre les professionnels est essentiel à la cohérence de la mission de L’ARC.

Ces moments de concertation collective sont des outils qui permettent l’harmonisation des pratiques, la réflexion tant d’un point de vue des choix pédagogiques, des actions à mener que de l’organisation ou encore évolution de l’école. Ces temps d’échanges sont aussi des occasions d’interroger le système, de partager des pratiques et aussi des interrogations ou des remises en question.

6. Perspectives d’avenir

L’ARC est en constante évolution dans un environnement socio-économique et politique qui nécessite des réajustements internes réguliers. Ce projet qui se veut évolutif tient compte de ce contexte et dans les choix qu’il décrit, prend en compte les ressources attribuées à l’établissement pour la prise en charge des élèves qui lui sont confiés.

Convaincue de l’importance de la collaboration, L’ARC souhaite autant partager son expérience d’établissement d’enseignement spécialisé et de fonctionnement en équipe pluridisciplinaire acquise depuis maintenant une trentaine d’années que de prendre en compte les avancées effectuées sur le chemin vers une école plus inclusive. C’est pourquoi, en lien avec la Direction Générale de l’enseignement Obligatoire (DGEO), elle souhaite et s’emploie à établir, et développer encore à l’avenir, des passerelles avec des structures de l’enseignement régulier.